Sites Web et techniques pour acheter des billets de train en France et en Europe à un tarif bon marché
Aller au contenu

Comment acheter des billets de train pas chers ?

Enfin pas trop trop chers

Il ne vous a pas échappé que le prix des billets de train augmente… à grande vitesse. Un billet de TGV acheté au dernier moment coûte aisément plus de 100€ pour un aller simple en France.

Nous n’avons aucunement l’intention de vendre des billets de train ici… mais simplement délivrer quelques conseils sur l’achat de billets de train bon marché.

S’y prendre à l’avance

Pas de miracle : s’y prendre à l’avance paie…! Fini l’époque où les billets de train coûtaient tous le même prix (c’est encore le cas pour les TER, hors promotions, voir plus bas). Désormais, à l’instar du mécanisme d’augmentation du prix des billets d’avion, un billet acheté en avance ne coûte pas cher, alors qu’un billet acheté en dernière minute peut coûter 3, 4 voire 5 fois plus cher.

Les tarifs prem’s ne vous coûtent que 20 à 30€ (parfois moins) en fonction des destinations et des périodes de la semaine. Inconvénient : ces billets sont non échangeables, non remboursables… mais vous pouvez les revendre sur Internet, à condition d’avoir choisi le billet papier (et ce même si votre nom est indiqué dessus). Quelques exceptions, non revendables : les e-billets, certains billets internationaux, les trains IdTGV. Voir les sites de revente pour les conditions complètes.

À une époque pas si lointaine, les billets étaient tous achetables 3 mois à l’avance : pour un billet partant le 24 décembre à 14h05, il suffisait de se connecter sur un site de vente de billet le 24 septembre à 00h (comprendre le 23 septembre au soir). Désormais, tout est devenu plus compliqué : si la règle des 3 mois est encore généralement appliquée, les billets de la période de Noël sont achetables tous en même temps à partir d’un certain jour vers la mi-octobre. Les billets de la période d’été sont en vente au printemps en plusieurs phases. Les billets d’Eurostar sont en vente 6 mois à l’avance. Les billets de la Deutsche Bahn sont en vente 90 jours à l’avance (attention, ça ne fait donc pas exactement 3 mois…!).

L’astuce : s’inscrire sur le site des alertes réservation SNCF. On renseigne sa date de voyage, la gare d’origine, et celle de destination… hop, le site vous envoie un courriel la veille de l’ouverture des ventes. N’oubliez pas, sauf rares exceptions (billets de Noël et d’été), les ventes ouvrent à minuit… donc le soir-même du jour où vous avez reçu le courriel.

Le tarif groupe

Peu de personnes sont au courant : à partir de 4 billets achetés, le tarif devient dégressif sur certains trains (promotion désormais appelé prem’s mini-groupe ou pack tribu sur les TGV). Un billet prem’s à 20€ peut ne plus coûter que 12€ à partir de 4 billets. Astuce : en ce cas, même à 3 voyageurs, mieux vaut acheter 4 billets (4*12 = 48€ alors que 3*20=60€)… quitte à revendre le quatrième billet sur Internet.

Profiter des promotions TER

Les billets TER sont à tarif fixe… sauf promotions. Certaines promotions ne sont accessibles que sur Internet (voir le site officiel TER, puis chercher la région concernée), d’autres uniquement au guichet. Des billets coûtant plusieurs dizaines d’euros peuvent se vendre à 1€ certains jours.

Les billets de train d’occasion

Le bon plan « officiellement toléré » par la SNCF : la revente (et l’achat) de billets de train d’occasion sur le Web. Seule condition : ne pas revendre un billet plus cher que sa valeur d’achat. Plusieurs sites offrent ce type service : nous utilisons principalement kelbillet et Troc des trains. Le service est gratuit, sans commission ni à l’achat ni à la revente (ces sites se rémunèrent sur des services additionnels « premium », et grâce à la publicité sur les pages du site). Il convient de rencontrer physiquement l’acheteur. Souvent, le site vérifie que le billet est bien valide (pas de e-billet, pas de billet idtgv, etc.) afin de garantir une certaine sécurité à l’acheteur. Voir les conditions complètes sur ces sites.

Astuce : si vous n’êtes pas sûr de voyager, achetez un billet prem’s… et revendez-le sur Internet si vous ne voyagez finalement pas. Bien sûr, il faut faire attention au tarif, et à la période de voyage. Un billet prem’s sur un trajet Paris Lyon à 20€ un dimanche soir se revendra comme un petit pain. Un prem’s à 30€ sur Paris Brive-la-Gaillarde un mardi midi risque fort de vous rester sur les bras si vous ne baissez pas votre tarif.

Et à l’étranger…?

En règle générale, l’Europe de l’ouest suit les mêmes règles que la SNCF : prix des billets augmentant à grande vitesse, et meilleurs tarifs (environ) trois mois à l’avance. En Europe de l’est, en revanche, le bon vieux système du tarif fixe semble encore prévaloir. Attention à la Pologne (qui n’est pas en Europe de l’est mais en Europe centrale, de toute façon) où les billets de trains express sont aussi meilleur marché à l’avance (deux mois).

La plupart des pays d’Asie utilisent aussi un système de tarification fixe. Attention à la Chine, où les billets sont certes à tarif fixe… mais où les trains quasi-systématiquement pleins plusieurs jours voire semaines à l’avance.