Comment aller de Paris à Belgrade (Serbie) en train
Aller au contenu

Paris – Belgrade en train

Belgrade, Serbie (Photo: ASWD)

Aujourd’hui (en 2017), et malgré la disparition du bien pratique train de nuit direct Paris – Munich, il y a pléthore d’itinéraires pour aller de France en Serbie en train. Nous détaillons celui qui nous semble le plus pratique :

  1. Paris ➔ Munich en partant en fin de journée
  2. Munich ➔ Budapest en train de nuit
  3. Budapest ➔ Belgrade en train de jour

Ceci signifie que, en partant dans l’après-midi, on arrive en début de soirée à Belgrade le lendemain, soit un trajet d’un peu plus de 24h.

(Depuis 2016, une alternative intéressante, quoique à peine plus courte, est Paris ➔ Zürich ➔ Zagreb ➔ Belgrade ; nous ne l’avons pas encore testée.)

Voir cette carte ferroviaire en plein écran

Train Paris ➔ Munich

Un TGV SNCF classique, avec l’inconfort qui va avec.

La fiche technique du train Paris ➔ Munich

Opéré par : SNCF

On peut acheter les billets de train en ligne sur : voyages-sncf db.de Trainline

Prix indicatif : 45€ (prem’s) à 245€ (tarif pro première)

Prix minimal : 45€ (réserver à minuit 3 mois à l’avance)

Train à réservation obligatoire.

Présence d’une voiture-bar servant snacks et boissons.

Toilettes à l’occidentale.

Ponctualité : Généralement ponctuel.

Prises électriques (Garanti en première classe seulement (et encore, les prises fonctionneront-elles, c’est une autre histoire…)).

Pas d’eau potable dans ce train.

Pas de tri sélectif dans ce train.

Ce train ne bénéficie d’aucune connexion Wi-Fi.

TGV 9577
Horaires
Paris 15h55
Munich 21h36

Nous avons revérifié ces horaires pour la dernière fois le 13/05/2017, mais ils sont susceptibles de varier d’un jour à l’autre (et il convient toujours de revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

Attention, le train direct Paris Munich ne circule pas tous les jours à cet horaire ; parfois, il arrive trop tard (ou en tout cas trop juste) pour attraper le train de nuit vers Budapest, auquel cas mieux vaut partir de Paris plus tôt par un ICE de la Deutsche Bahn et changer à Stuttgart ou Mannheim (le prix sera grosso modo le même, voire même moins cher en achetant à l’avance : 49€ en première classe).

Train Munich ➔ Budapest (« Kálmán Imre »)

Ce train est un train de nuit NightJet Partner de l’ÖBB autrichienne reliant la capitale bavaroise à la capitale hongroise. Entre les deux, il roule à une vitesse d’escargot, et fait surtout des longues, très longues escales en Autriche : près de 3h d’attente à Salzbourg (où il s’accroche, se décroche, se raccroche à tous plein d’autres wagons, notamment ceux du EN466 Wiener Walzer en provenance de Zürich), puis de nouveau près d’une heure à Vienne.

Sièges non inclinables, compartiments couchettes à 6, compartiments à 4, et cabines pour 1, 2 ou 3 avec un lavabo privé. Bouteilles d’eau fournies gratuitement. Les draps sont lavés, par contre les matelas peuvent être assez sales…

Attention, les horaires semblent changer d’un jour à l’autre.

La fiche technique du train Munich ➔ Budapest

Opéré par : MÁV START Zrt.

On peut acheter les billets de train en ligne sur : ÖBB.at

Prix indicatif : 29€ en sièges, 39€ en compartiment à 6 couchettes, 49€ en compartiment à 4 couchettes, 59€ en cabine à 3, 69€ en cabine à 2 et 139€ seul

Prix minimal : de 29€ (siège non inclinable) à 139€ (cabine individuelle)

Train à réservation obligatoire.

Pas de restauration à la place.

Pas de voiture-restaurant.

Pas de voiture-bar.

Pas de distributeur automatique de boissons ou friandises.

Toilettes à l’occidentale.

Pas de douches.

Table à langer

Ponctualité : Généralement ponctuel.

Prises électriques (en théorie, il y a quelques prises électriques dans le couloir mais elles sont souvent en panne).

Pas d’eau potable dans ce train.

Ce train ne bénéficie d’aucune connexion Wi-Fi.

Nous avons emprunté ce train cette année (2017) ; ces informations sont donc très probablement tout à fait à jour (même s’il convient de toujours revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

EN 463
Horaires
Munich 23h35
Budapest 10h24

Nous avons revérifié ces horaires pour la dernière fois le 13/05/2017, mais ils sont susceptibles de varier d’un jour à l’autre (et il convient toujours de revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

  • Locomotive du train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest au départ en gare de München Hauptbahnhof

    Locomotive Munich ⇄ Budapest en gare de München

  • Locomotive du train de nuit EN463 Kálmán Imre à l’arrivée en gare Budapest Keleti

    Locomotive Munich ⇄ Budapest en gare de Budapest

  • Voiture couchettes Fekvöhelyeskocsi du train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest

    Voiture couchettes du train de nuit Munich ⇄ Budapest

  • Extérieur d’un wagon lit du train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest (pas de Wi-Fi malgré le logo)

    Voiture lits

  • Panneau du train de nuit EN462 et EN463 Kálmán Imre entre Munich et Budapest

    EuroNight Kálmán Imre

  • Couloir du train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest

    Couloir des compartiments 6 couchettes

  • Intérieur d’une cabine à deux lits dans le train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest

    Intérieur d’une cabine à deux

  • Vue de l’intérieur d’un compartiment 6 couchettes du train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest

    Compartiment 6 couchettes

  • Vue de la couchette supérieure du train de nuit EN463 Munich ➔ Budapest

    Vue de la couchette supérieure

  • Vue de la couchette supérieure dans un compartiment 6 couchettes du train de nuit EN463 Munich ⇄ Budapest : lumière, climatisation, chauffage, volume sonore des annonces

    Vue de la couchette supérieure en compartiment

  • Matelas taché dans le train de nuit Munich ⇄ Budapest

    Taches sur un matelas

  • Bouteilles d’eau dans le train de nuit EN463 de Munich à Budapest

    Bouteilles d’eau gratuites

  • Prise électrique (rasoirs seulement) à bord du train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest

    Prise électrique

  • Compartiment à sièges non inclinables dans le train de nuit EN463 Munich ⇄ Budapest

    Compartiment sièges

  • Toilettes à bord du train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest

    Toilettes du train de nuit Munich ⇄ Budapest

  • Papier toilettes à bord du train de nuit EN463 Kálmán Imre de Munich à Budapest

    Papier toilettes

Récit d’un voyage sur ce train (en anglais, mais avec photos) : Train 463 - The Kalman Imre from Munich to Budapest.

Train Budapest ➔ Belgrade (« EuroCity Avala »)

Un train escargot qui se promène à toute petite vitesse de Budapest à la frontière Hongrie-Serbie, au grand maximum 60 km/h. Et, passée la frontière… il ralentit encore pour ne plus dépasser 40km/h… Slow travel, on vous dit.

Le train est confortable, avec chauffage/climatisation, et 2 prises électriques dans chaque compartiment de 6 personnes. Toilettes plutôt correctes.

Bizarrement, à part la couleur des sièges, la première classe ne diffère pas du tout de la seconde (même nombre d’occupants par compartiment, notamment). Seul avantage à payer deux fois plus cher : il n’y a personne (et pour cause !).

Hors période de rush, inutile d’acheter le billet à l’avance : le prix ne varie pas, et le train est rarement plein.

Petite originalité : il y a à la fois une voiture-bar (avec un vrai bar, comprendre avec plein de boissons alcoolisées) et une voiture-restaurant (ou plutôt une voiture avec d’un côté un bar et de l’autre un restaurant).

Le bon plan : déjeuner ou dîner à la voiture-restaurant, avec des plats faits maison et préparés à la demande. Compter 6 à 8€ pour un plat, 1€50 environ pour les boissons. Les cartes de crédit sont théoriquement acceptées mais, quand on a pris ce train, elles ne fonctionnaient pas. En revanche, la plupart des monnaies européennes sont acceptées pour le paiement (dont l’euro, évidemment), à un taux de change tout à fait acceptable (voire plus intéressant que le cours officiel…!).

À la frontière, on quitte d’abord la Hongrie, dont la police des frontières monte à bord pour vérifier les passeports (ou carte d’identité pour les Européens). Puis le train repart sur quelques kilomètres (au cours desquels on peut « admirer » la clôture anti-migrants construite par la Hongrie en 2016), et c’est au tour du contrôle serbe. Là encore, des policiers monteront à bord vérifier les documents. Total des formalités : près de deux heures tout compris (prévu dans le temps de parcours… en principe).

Le paysage est plat et paisible, avec un mélange de bosquets, de fermes et de marais bordés de roseaux. À la frontière côté serbe, ne pas manquer la surprenante collection de vieilles locomotives et wagons, parqués près du poste frontière.

La fiche technique du train Budapest ➔ Belgrade

Opéré par : MÁV START Zrt.

On peut acheter les billets de train en ligne sur : MÁV

Prix indicatif : 15€ en seconde classe, 30€ en première ; ajouter 1,50€ pour une réservation de siège (facultative)

Prix minimal : le prix ne varie pas

Train à réservation facultative.

Pas de restauration à la place.

Présence d’une voiture-restaurant avec des plats préparés à la demande.

Pas de voiture-bar.

Pas de distributeur automatique de boissons ou friandises.

Toilettes à l’occidentale.

Ponctualité : Généralement ponctuel.

Prises électriques (deux prises par compartiment, d’autres dans les couloirs et toilettes, et au wagon-restaurant).

Pas d’eau potable dans ce train.

Pas de tri sélectif dans ce train.

Ce train ne bénéficie d’aucune connexion Wi-Fi.

Ce train ne permet pas d’emmener son vélo.

Nous avons emprunté ce train cette année (2017) ; ces informations sont donc très probablement tout à fait à jour (même s’il convient de toujours revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

EC 345
Horaires
Budapest 12h05
Belgrade 20h15

Nous avons revérifié ces horaires pour la dernière fois le 02/04/2017, mais ils sont susceptibles de varier d’un jour à l’autre (et il convient toujours de revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

  • Panneau des départs de trains en gare de Budapest Keleti en 2017

    Gare de Budapest Keleti

  • Écran annonçant le EC-345-2 en gare de Budapest Keleti (Hongrie)

    Écran annonçant le EC-345-2 à Budapest Keleti

  • Panneau EuroCity Avala Wien Hbf Beograd EC344 / Lehár EC145

    Panneau EuroCity Avala

  • Locomotive du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Locomotive du Budapest ⇄ Belgrade

  • Décoration extérieure (« 1956-2016 ») de la locomotive du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Décoration de la locomotive

  • Compartiment 6 personnes dans le train Budapest ➔ Belgrade

    Compartiment 6 personnes

  • Couloir seconde classe du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Couloir du Budapest ⇄ Belgrade

  • XXXX du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Prise électrique

  • Voiture-bar à bord du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Voiture bar du Budapest ⇄ Belgrade

  • Voiture-restaurant à bord du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Voiture-restaurant du Budapest ⇄ Belgrade

  • Extrait du menu du wagon-restaurant à bord du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Menu du wagon-restaurant

  • Plat de la voiture restaurant à bord du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Plat du wagon-restaurant

  • Toilettes du train EC 345 Budapest ➔ Belgrade

    Toilettes du Budapest ⇄ Belgrade

  • Gare de Kunszentmiklós-Tass (Hongrie)

    Gare de Kunszentmiklós-Tass

Alternatives de Paris à Belgrade

Paris Belgrade via Budapest

Il existe de nombreux itinéraires ferroviaires entre Paris et Budapest. Voir la page Paris Budapest en train pour des connexions ; de Budapest, il suffit en suite de prendre le train Budapest Belgrade que nous donnons plus haut ; mais ces options alternatives sont a priori plus lentes que celle donnée sur cette page.

Paris Belgrade via Zagreb

Une alternative est de passer par Zagreb, la capitale de la Croatie. Voir Paris ➔ Zagreb en train. De là, Belgrade n’est plus qu’à un coup de train direct (que nous n’avons pas encore emprunté).

Pratique

Prix du voyage en train de Paris à Belgrade

En achetant les billets à l’avance, voici les tarifs que nous avons obtenus (en 2017) : Paris Munich à 49€ en première classe (la seconde classe étant à peine moins chère voire même plus chère s’il s’agit d’un TGV, voir ci-dessus), Munich Budapest à 29€ (en siège), et enfin Budapest Belgrade à 16,50€. Soit un total de 95€ environ (rajouter au moins 10€ pour une couchette dans le Munich Budapest). Au dernier moment, le Paris Munich coûtera beaucoup, beaucoup plus cher ; en revanche, les deux autres billets coûteront probablement un prix similaire.

En achetant dès l’ouverture des ventes (généralement 90 jours avant le départ du train), la 1e classe sur le Paris Munich (Deutsche Bahn) est presque au prix de la seconde. Explications : en achetant un billet de seconde classe, on doit payer des suppléments (notamment la réservation), mais pas en première. Au final, le prix est quasiment le même pour les tarifs les moins chers.

Une remarque, un témoignage, une correction ?

Vous avez une remarque, un témoignage, une suggestion, un bon plan secret, un horaire erroné, un nouvel itinéraire, une photo à nous envoyer…? Contactez-nous, nous répondrons avec grand plaisir et avec la rapidité du TGV (eh oui, nous on dira toujours TGV, et jamais inOui !), et actualiserons le site !

Crédit

La photo en haut de cet itinéraire ferroviaire est Belgrade, Serbia par ASWD (Creative Commons Zero).

Et après Belgrade…?

Montagnes, fjords, Adriatique

Le Monténégro en train

L’un des pays les plus récents en Europe, et ses merveilles touristiques : montagnes mystérieuses, eau turquoise de l’Adriatique, et le seul fjord sur la Méditerranée.

Bosphore express

Istanbul en train

L’Europe et l’Asie réunies par un tunnel ferroviaire.

Pudong, bund, gratte-ciels

Shanghai en train

Un long mais fascinant périple ferroviaire de l’Europe de l’ouest à la Chine, en suivant soit le Transsibérien, soit la route de la soie via l’Asie centrale. À faire une fois dans sa vie.

Interrail…?

Faut-il utiliser les pass InterRail ?

Avantages et (surtout) inconvénients

Depuis 2007, seuls deux types de pass existent : les pass Interrail pour un seul pays (One Country-Pass) ou le pass Interrail pour tous les pays d’Europe participants (Global Pass). Clairement, les pass par pays n’ont aucun intérêt sur un itinéraire où l’on traverse plusieurs pays d’Europe en train. Quant au global pass, il peut être à la rigueur intéressant si 1) vous avez moins de 28 ans et 2) vous achetez vos billets au dernier moment. En effet, le prix du pass Interrail est déjà assez élevé pour les moins de 28 ans (206€ minimum en 2017 pour seulement 5 jours, et jusqu’à 493€ pour un mois, auxquels il faut ajouter le premier train sortant de France, sans compter les frais de réservation pour chaque train, parfois plusieurs dizaines d’euros pour les trains de nuit) ; donc ce prix est difficilement compensé. Si vous avez 28 ans ou plus, il vous en coûtera de 267€ à 632€… Là, passez clairement votre chemin. Les seniors ont droit à des tarifs un chouïa moins exorbitants (240€ à 570€ en 2017).

Si les pass InterRail vous intéressent néanmoins, vous pouvez visiter Wikipédia : InterRail ou interrail.eu.