Comment aller de Paris à Tromsø à l’extrême nord de la Norvège en train
Aller au contenu

De Paris au cercle polaire en train

Avec beaucoup de trains et un ferry

Le Hurtigruten à Tromsø

Comment aller en train vers le point le plus au nord de l’Europe ? Où prendre le train de voyageurs le plus au nord du monde ? Comment accéder à la gare la plus septentrionale du vieux continent ? Cet itinéraire répond à ces questions, en permettant de rallier Paris à Tromsø, à l’extrême-nord de la Norvège, en plein cercle polaire.

Si Tromsø est la grande ville la plus au nord de l’Europe (voire du monde), aller de Paris à Tromsø pourrait ne pas être très dépaysant, puisqu’elle est surnommée la « Paris du Nord ». Mais les magnifiques paysage sur la route (pardon, la voie ferrée) valent leur pesant de norsk krone.

Disons-le d’emblée, il n’y a aucune gare ferroviaire à Tromsø. Nous détaillons donc deux itinéraires :

  1. 1. l’option norvégienne : aller à Oslo en train, puis prendre deux autres trains qui nous amènent à Bodø, la gare la plus au nord du réseau norvégien (mais pas la plus au nord de la Norvège…!) ; de là, on peut prendre un bus pour Tromsø ou, beaucoup beaucoup mieux, prendre le ferry Hurtigruten pour Tromsø.
  2. 2. l’option suédoise : aller à Stockholm en train, d’où l’on prend le train le plus long d’Europe, qui nous amène à Narvik, la gare la plus au nord de la Norvège (et du même coup la gare la plus au nord de l’Europe, et la gare voyageurs la plus au nord du monde)… mais qui appartient au réseau suédois. Tromsø n’est alors plus qu’à un petit coup de bus.

Dans les deux cas, mieux vaut acheter les billets très à l’avance. Surprise, ils sont alors très bon marché… mais monteront en flèche par la suite. Seule exception, le Hurtigruten, hors de prix (à moins de réserver un simple siège, voir plus bas).

Voir cette carte ferroviaire en plein écran

1. Paris ➔ Oslo ➔ Bodø ➔ Tromsø

Paris ➔ Oslo

Voir l’article dédié : Paris ➔ Oslo en train.

Nuit à Oslo

Une fois arrivé à la gare centrale d’Oslo, on n’est pas obligé de passer la nuit dans la capitale norvégienne, puisqu’il y a un train de nuit dès le soir-même pour Trondheim. Mais le paysage sur la ligne Oslo Trondheim vaut le coup, alors on conseille plutôt le train de jour pour en profiter.

  • Panneaux des départs de la gare d’Oslo, Norvège

    Gare d’Oslo

Train Oslo ➔ Trondheim

Train relativement confortable, mais vraiment sans plus. Aucune prise électrique, pas pratique du tout pour brancher ses équipements électroniques sur un trajet somme toute assez long. Les places en carré de quatre sans tablette sont notamment peu agréables. En revanche, les paysages sont très beaux !

Été comme hiver, ce train est beaucoup emprunté par les randonneurs (et skieurs) qui vont se promener dans les montagnes norvégiennes que le train franchit.

On peut emmener son vélo à bord (sur réservation).

La fiche technique du train Oslo ➔ Trondheim

Opéré par : NSB

On peut acheter les billets de train en ligne sur : NSB

Prix indicatif : 249kr (28€) - 965Kr (110€)

Prix minimal : 249Kr (à acheter 89 jours à l’avance)

Train à réservation obligatoire.

Pas de restauration à la place.

Présence d’une voiture-bar servant snacks et boissons.

Toilettes à l’occidentale.

Ponctualité : Généralement ponctuel.

Pas de prises électriques.

Ce train bénéficie d’une connexion Internet par Wi-Fi gratuite.

Peut-on emporter son vélo dans ce train ? Oui.

Nous avons emprunté ce train récemment (en 2015) ; les informations concernant le confort sont donc probablement encore à jour (même s’il convient de revérifier les horaires).

EX 41 EX 45
Horaires
Oslo 8h02 14h02
Trondheim 14h31 20h45

Nous avons revérifié ces horaires pour la dernière fois le 28/02/2017, mais ils sont susceptibles de varier d’un jour à l’autre (et il convient toujours de revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

  • Locomotive du train EX41 Oslo Trondheim, en gare d’Oslo (Norvège)

    Locomotive du Oslo Trondheim

  • Wagon de 2<sup>e</sup> classe du train Oslo Trondheim (Norvège)

    Wagon de 2e classe

  • Sièges duo en 2<sup>e</sup> classe du train Oslo Trondheim

    Sièges duo

  • Toilettes 2<sup>e</sup> classe du train Oslo Trondheim

    Toilettes du Oslo Trondheim

  • Gare de Berkåk dans le comté de Sør-Trøndelag, sur la ligne de train Oslo Trondheim (Norvège)

    Gare de Berkåk

Escale à Trondheim

Si vous avez pris le train du matin (EX 41), vous avez une bonne demi-journée pour visiter Trondheim. Ne manquez pas la cathédrale de Nidaros, cathédrale médiévale la plus septentrionale au monde.

Pour gagner du temps (et économiser une nuit d’hôtel, très cher en Norvège), on prend le train de nuit de Trondheim à Bodø. Mais, les paysages étant aussi très beaux sur cette ligne, il peut être intéressant de passer la nuit à Trondheim, et de poursuivre le lendemain matin pour Bodø. À chacun de voir en fonction de son temps et de son budget…

Train Trondheim ➔ Bodø

Train de nuit proposant soit des wagons-lits, soit des sièges inclinables. Dans tous les cas, on vous offre couverture, oreiller gonflable et masque pour les yeux. Attention à la climatisation, qui peut être glaciale. Les comportements comprennent deux lits, et les lits font 75cm de large. Autant voyager en siège inclinable est très bon marché (28€ en achetant les billets à l’avance), autant les couchettes sont beaucoup plus chères : 900kr (100€) par personne… en plus du prix du billet…!

Été comme hiver, les paysages sont superbes.

On peut emmener son vélo à bord (sur réservation).

La fiche technique du train Trondheim ➔ Bodø

Opéré par : NSB

On peut acheter les billets de train en ligne sur : NSB

Prix indicatif : 249kr (28€) - 965Kr (110€)

Prix minimal : 249Kr (en siège inclinables, à acheter 89 jours à l’avance)

Train à réservation obligatoire.

Pas de restauration à la place.

Présence d’une voiture-bar servant snacks et boissons.

Toilettes à l’occidentale.

Ponctualité : Généralement ponctuel.

Pas de prises électriques.

Peut-on emporter son vélo dans ce train ? Oui.

Nous avons emprunté ce train récemment (en 2015) ; les informations concernant le confort sont donc probablement encore à jour (même s’il convient de revérifier les horaires).

NZ 475
Horaires
Trondheim 23h20
Bodø 6h50

Nous avons revérifié ces horaires pour la dernière fois le 05/03/2017, mais ils sont susceptibles de varier d’un jour à l’autre (et il convient toujours de revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

  • Locomotive du train de nuit Trondheim Bodø, en gare de Bodø (Norvège)

    Locomotive du train de nuit Trondheim Bodø

  • Extérieur d’un wagon du train de nuit Trondheim Bodø (Norvège)

    Wagon du Trondheim Bodø

  • Intérieur d’un wagon de 2<sup>e</sup> classe du train de nuit Trondheim Bodø (Norvège)

    Intérieur du train Trondheim Bodø

  • Sièges inclinables en 2<sup>e</sup> classe du train de nuit Trondheim Bodø (Norvège)

    Sièges inclinables

  • Carré de 4 sièges inclinables en 2<sup>e</sup> classe du train de nuit Trondheim Bodø (Norvège)

    Carré de sièges inclinables

Bon plan : les îles Lofoten

Comme toujours, nous détaillons l’itinéraire le plus rapide. Il convient donc de quitter Bodø immédiatement pour Tromsø. Mais, sérieusement, une fois à Bodø, ne pas visiter le superbe archipel des îles Lofoten (juste en face) serait absurde. Une solution : un ferry pour Moskenes, une visite de l’archipel (on peut y passer plusieurs jours), et on récupère le Hurtigruten soit à Bodø, soit à Svolvær.

  • Vue de l’île Moskenesøya dans l’archipel des îles Lofoten (Norvège)

    Moskenesøya (îles Lofoten)

  • Village de Reine, îles Lofoten, Norvège

    Reine (îles Lofoten)

Bodø ➔ Tromsø avec le Hurtigruten

Le voyage se conclut par l’express côtier Hurtigruten, autrefois seul moyen d’accéder à de nombreuses localités de la côte norvégienne, aujourd’hui navire de croisière luxueux reliant le sud de la Norvège (Bergen) à l’extrême nord, à la frontière russe (Kirkenes).

Du fait de son caractère luxueux, un passage, même court, sur ce ferry, est hors de prix. Une simple cabine pour deux personnes pour une seule nuit coûte dans les… 192€ aux dates les moins demandées… et jusqu’à 580€ en haute saison…! Une solution pour les trajets « courts » (moins de 24h) : ne pas prendre de cabine (« place sur le pont »), et dormir dans les espaces publics (larges banquettes en mousse très confortables). Douches et toilettes sont à votre disposition. Il vous en coûtera tout de même entre… 83€ et 107€ (par personne). Petit-déjeuner en supplément (loin d’être donné lui aussi). En outre, le trajet de Bodø à Tromsø n’est pas assez court pour vous autoriser la place sur le pont ; il faut prendre le Hurtigruten au port suivant, à Svolvær, pour y avoir droit. Cela tombe bien, cela permet de visiter les Lofoten (voir bon plan ci-dessus).

Le Hurtigruten est un gros hôtel flottant, avec sa réception (il faut passer par la case check-in et prendre une carte magnétique, même si l’on n’a pas réservé de cabine), ses chambres, ses bars et restaurants, ses boutiques et bureaux de change… Confort assuré.

Le Hurtigruten correspond en fait à une flotte de onze navires, avec un degré de confort légèrement variable d’un navire à l’autre. Certains ont même une piscine…!

Mais le plus intéressant est dehors : le ferry passe par des paysages absolument somptueux, parmi les plus beaux d’Europe. En été, il fait en principe un détour par le très étroit (et inhabité) Trollfjord. Vu l’étroitesse du fjord et la taille du navire de croisière, sensations fortes garanties lorsque celui-ci semble raser les parois du fjord.

N’oubliez pas que, l’été, il ne fait pas (complètement) nuit, et que passer une nuit blanche à admirer les superbes paysages est aussi une option.

Pour toute information et pour réserver, voir le site officiel francophone du Hurtigruten : www.hurtigruten.fr.

  • Poupe du navire Richard With (Hurtigruten) dans le port de Tromsø (Norvège)

    Poupe du Richard With

  • Navire Hurtigruten Richard With quittant Tromsø sous le pont Sandnessund

    Hurtigruten sous le pont Sandnessund à Tromsø

  • Pont de l’express côtier Hurtigruten (navire Richard With)

    Pont du Hurtigruten

  • Un des salons du Richard With (Hurtigruten)

    Salon du Hurtigruten

  • Vue du salon panoramique à bord de l’express côtier Hurtigruten (navire Richard With)

    Vue panoramique

  • Couloir des cabines de l’express côtier Hurtigruten (navire Richard With)

    Cabine du Hurtigruten

  • Douche en libre service dans les parties commune de l’express côtier Hurtigruten (navire Richard With)

    Douche commune

  • Toilettes publiques à bord du ferry Hurtigruten (navire Richard With)

    Toilettes du Hurtigruten

2. Paris ➔ Stockholm ➔ Narvik ➔ Tromsø

Paris ➔ Stockholm

Voir l’article dédié : Paris ➔ Stockholm en train.

Train Stockholm ➔ Narvik (« Arctic Circle Train »)

Le plus long train de nuit d’Europe : 19 heures de train de nuit pour rallier le cercle polaire arctique depuis la capitale suédoise.

Train avec plusieurs niveaux de confort : des sièges inclinables, des cabines à 6 couchettes, des cabines à 3 couchettes intégrant un lavabo et une prise électrique, et même des cabines privées à 1 ou 2 avec lavabo et toilettes privées. Des très belles douches chaudes sont situées au bout des wagons (réservées aux occupants des cabines à 1, 2 ou 3 grâce à un système de carte) ; de belles serviettes de bain sont mises à disposition des voyageurs. Tous les occupants des compartiments couchettes ont droit à une petite brique d’eau. Mieux vaut néanmoins avoir prévu plus, car les prix au wagon restaurant (ouvert 24h/24, pratique) sont exorbitants. Train parfaitement propre (entre la Suède et la Norvège, rien de surprenant…).

Les paysages sont relativement monotones (forêts) mais la fin du voyage à l’approche de Narvik devient très belle.

La fiche technique du train Stockholm ➔ Narvik

Opéré par : SJ

On peut acheter les billets de train en ligne sur : SJ.se

Prix indicatif : De 747kr (78€) en siège, 896kr (94€) en compartiments couchettes à 4 ou 6, 1086Kr (114€) en wagon-lit à 3

Train à réservation obligatoire.

Pas de restauration à la place.

Pas de voiture-restaurant.

Présence d’une voiture-bar servant snacks et boissons.

Pas de distributeur automatique de boissons ou friandises.

Toilettes à l’occidentale.

Douche (Dans les wagons couchettes à 1, 2, 3 seulement).

Ponctualité : Généralement ponctuel.

Prises électriques (Dans tous les compartiments couchettes).

Ce train ne permet pas d’emmener son vélo.

Nous avons emprunté ce train récemment (en 2015) ; les informations concernant le confort sont donc probablement encore à jour (même s’il convient de revérifier les horaires).

D94
Horaires
Stockholm 17h29
Narvik 12h29

Nous avons revérifié ces horaires pour la dernière fois le 05/03/2017, mais ils sont susceptibles de varier d’un jour à l’autre (et il convient toujours de revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

  • Locomotive du train de nuit Stockholm Narvik en gare de Narvik (Norvège)

    Locomotive du train de nuit Stockholm Narvik

Photo des wagons à sièges inclinables

  • Wagon de sièges inclinables à bord du train de nuit Narvik Stockholm

    Wagon sièges inclinables

  • Toilettes pour handicapés dans un wagon du train de nuit Stockholm Narvik

    Toilettes pour handicapés

Photo des compartiments à 6 couchettes

  • Couloir d’un wagon de compartiments à 6 couchettes dans le train de nuit Stockholm Narvik

    Couloir compartiments couchettes

  • Intérieur d’un compartiment à 6 couchettes en position jour dans le Stockholm Narvik

    Compartiment 6 couchettes

  • Intérieur d’un compartiment à 6 couchettes dans le train de nuit Stockholm Narvik, avec un cintre

    Compartiment 6 couchettes

  • Prises électriques dans un compartiment 6 couchettes du train de nuit Stockholm Narvik

    Prises électriques

  • Petite cabine lavabo pour les occupants des compartiments à 6 couchettes du Stockholm Narvik

    Cabine lavabo

Photo des cabines à 3 couchettes

  • Couloir d’un wagon de cabines à 3 couchettes dans le train de nuit Stockholm Narvik

    Couloir cabines 3 couchettes

  • Porte d’une cabine du train de nuit Narvik Stockholm

    Porte sécurisée

  • Cabine avec 3 couchettes dans le train de nuit Stockholm Narvik

    Cabine 3 couchettes

  • Lavabo dans une cabine 3 couchettes dans le train de nuit Stockholm Narvik

    Lavabo dans une cabine à 3

  • Cabine de douche avec serviettes dans le train de nuit Stockholm Narvik

    Douche et serviette

  • Douche (réservée aux occupants des compartiments à 1, 2 ou 3 couchettes) dans un wagon du train Stockholm Narvik

    Douche

  • Carte permettant l’accès à la douche (dans un compartiment 3 personnes) du train de nuit Stockholm Narvik

    Carte pour la douche

  • Toilettes, lavabo et table à langer à bord du train de nuit Stockholm Narvik

    Toilettes avec table à langer

Photo des cabines individuelles

  • Couloir d’un wagon de cabines privées à 1 ou 2 couchettes dans le train de nuit Stockholm Narvik

    Couloir cabines 2 couchettes

  • Cabine couchette 1 ou 2 personne(s) dans le train de nuit Stockholm Narvik

    Compartiment 2 personnes

  • Toilettes et lavabo privés dans une cabine individuelle du train de nuit Stockholm Narvik

    Toilettes individuelles

Récit de voyage

Un récit de voyage à l’été 2014 raconte le voyage en train de nuit de Stockholm à Narvik, avec des photos du train.

Bus Narvik ➔ Tromsø

La fin du voyage se fait… en bus. Eh oui, le réseau ferroviaire européen s’arrête à Narvik. Compter quand même 4h50 et environ 400 kr (45€) ; a priori inutile de réserver à l’avance (pas sûr que ce soit seulement possible, d’ailleurs).

Le bus est parfaitement confortable, avec prises électriques, Wi-Fi et toilettes.

Pratique

Prix du voyage en train de Paris au cercle polaire

Il est très difficile d’évaluer le coût total de ce voyage en train, car il dépendra de votre organisation (les meilleurs tarifs s’obtiennent en achetant plusieurs mois à l’avance). Comme l’hébergement est très, très cher en Suède et en Norvège, prendre des trains de nuit permet de faire baisser la facture.

Via Oslo, autant les trains peuvent être à des tarifs plus que raisonnables en les achetant à l’avance, autant la nuit sur le Hurtigruten fera exploser la facture (compter au minimum 100€ par personne sans cabine…). Les fauchés feront une entorse au tout-ferroviaire-et-ferry, et prendront le bus.

Via Stockholm, le voyage semble moins cher : on évite le Hurtigruten et il n’y a qu’un seul train (le Stockholm Narvik) à payer, mais il n’est pas donné non plus. Et on rate les magnifiques paysages de la côte norvégienne.

Crédit

La photo de cet itinéraire (non présente sur cette page, mais présente sur les autres pages du site liant à celle-ci) est SJ Rc6 1327 passenger train near Narvik.jpg par David Gubler (GNU Free Documentation License).

Une remarque, un témoignage, une correction ?

Vous avez une remarque, un témoignage, une suggestion, un bon plan secret, un horaire erroné, un nouvel itinéraire, une photo à nous envoyer…? Contactez-nous, nous répondrons avec grand plaisir et avec la rapidité du TGV (eh oui, nous on dira toujours TGV, et jamais inOui !), et actualiserons le site !

Et après Tromsø…?

Ferry, Féroé, Geysers

L’Islande en ferry

Une traversée de l’Europe en train jusqu’au nord du Danemark, puis une traversée en ferry avec une escale aux Îles Féroé. Et enfin, les splendides paysages de l’Islande…!

Interrail…?

Faut-il utiliser les pass InterRail ?

Avantages et (surtout) inconvénients

Depuis 2007, seuls deux types de pass existent : les pass Interrail pour un seul pays (One Country-Pass) ou le pass Interrail pour tous les pays d’Europe participants (Global Pass). Clairement, les pass par pays n’ont aucun intérêt sur un itinéraire où l’on traverse plusieurs pays d’Europe en train. Quant au global pass, il peut être à la rigueur intéressant si 1) vous avez moins de 28 ans et 2) vous achetez vos billets au dernier moment. En effet, le prix du pass Interrail est déjà assez élevé pour les moins de 28 ans (206€ minimum en 2017 pour seulement 5 jours, et jusqu’à 493€ pour un mois, auxquels il faut ajouter le premier train sortant de France, sans compter les frais de réservation pour chaque train, parfois plusieurs dizaines d’euros pour les trains de nuit) ; donc ce prix est difficilement compensé. Si vous avez 28 ans ou plus, il vous en coûtera de 267€ à 632€… Là, passez clairement votre chemin. Les seniors ont droit à des tarifs un chouïa moins exorbitants (240€ à 570€ en 2017).

Si les pass InterRail vous intéressent néanmoins, vous pouvez visiter Wikipédia : InterRail ou interrail.eu.