Comment aller de Paris à Oslo en Norvège en train
Aller au contenu

Paris ➔ Oslo en train

Oslo, Norvège (Photo: Oliver Cole)

Il est relativement facile d’aller en Norvège en train depuis la France. En revanche, le voyage n’est pas faisable en une seule journée, et nécessite de passer une nuit, par exemple à Copenhague (ou à Malmö en Suède, où l’hébergement est moins cher).

Le plus court est de passer par Copenhague (voir Paris – Copenhague en train) puis de faire escale à Göteborg, d’où l’on peut relier Oslo par un train direct.

En partant le premier jour tôt, on arrive à Copenhague le soir-même, puis à Oslo le lendemain dans l’après-midi.

(Voir en bas de cette page pour des itinéraires alternatifs en ferry.)

Voir cette carte ferroviaire en plein écran

Paris ➔ Copenhague

Voir l’article dédié : Paris ➔ Copenhague en train.

Bon plan : la nuit à Malmö

L’hébergement à Copenhague est très, très cher. Donc, si l’on doit payer un hôtel, mieux vaut éviter Copenhague ! Un bon plan est de passer la nuit à Malmö, en Suède, ville située pile sur la ligne de train Copenhague – Göteborg. Bien sûr, l’hébergement en Suède est cher aussi, mais bien moins qu’à Copenhague. Une fois arrivé à Copenhague le soir du premier jour, l’astuce est donc de franchir le Øresundsbron en train (34 minutes avec des trains 24h/24), de dormir à Malmö, et de prendre le lendemain matin à la gare de Malmö le train pour Göteborg. (Tous les trains de Copenhague à Göteborg s’arrêtent à Malmö.) Une autre option est la ville de Lund, un peu plus loin sur la ligne (quoique plus petite et un peu plus chère que Malmö).

Train Copenhague ➔ Göteborg (« Øresundståg »)

Train moderne et calme, surtout dans la zone silencieuse (tyst avdelning). Sièges par deux, ou sur des carrés à quatre, avec une table pas très pratique (trop petite).

À la sortie de Copenhague, on franchit le Øresundsbron, gigantesque pont-tunnel entre le Danemark et la Suède ; puis l’on atteint Malmö Central par un long tunnel sous la ville.

Passé Malmö, le train circule sur une voie unique ; il faut donc parfois attendre qu’un train arrivant dans l’autre direction passe avant que notre train puisse s’engager.

Bizarrement, il est recommandé de… ne pas acheter son billet à l’avance sur le Web ! Il suffit de le prendre en gare aux machines automatiques (qui acceptent espèces et cartes de crédit) juste avant de prendre le train. Tout achat à l’avance sur Internet empêche de bénécifier des tarifs réduits, notamment le tarif famille (« duo/family »), valable à partir de… deux adultes (même s’ils ne sont pas membres d’une famille), et qui accorde 50% de réduction au second billet. Et d’éventuels enfants voyagent alors gratuitement (ou presque). Il est inutile d’acheter une réservation, le train n’étant (a priori) jamais plein.

La fiche technique du train Copenhague ➔ Göteborg

Opéré par : Øresundståg

Prix indicatif : 50€ maximum en seconde classe (réductions possibles)

Prix minimal : bien moins cher si acheté… au dernier moment, et en famille

Train à réservation facultative.

Pas de voiture-restaurant.

Présence d’un distributeur automatique (boissons, friandises).

Toilettes à l’occidentale.

Ponctualité : Généralement ponctuel.

Prises électriques (dans tout le train, une prise pour deux (au plafond)).

Ce train bénéficie d’une connexion Internet par Wi-Fi gratuite.

Nous avons emprunté ce train récemment (en 2015) ; les informations concernant le confort sont donc probablement encore à jour (même s’il convient de revérifier les horaires).

R 1014 R 1020 R 1026
Horaires
Copenhague 6h32 7h32 8h32
Göteborg 10h20 11h20 12h20
  • Avant du train Øresundståg entre Copenhague et Göteborg (train numéro 4381). On notera en bonus le reste du pigeon sur la vitre avant…

    Avant du Øresundståg

  • Extérieur d’un wagon Øresundståg entre Copenhague et Göteborg

    Øresundståg

  • Intérieur d’un wagon de seconde classe du train Øresundståg entre Copenhague et Gothenburg

    Intérieur 2e classe

  • Carré de quatre sièges dans wagon de seconde classe du train Øresundståg entre Copenhague et Göteborg

    Carré seconde classe

  • Intérieur entre deux wagons dans le train Øresundståg entre Copenhague et Göteborg

    Intérieur entre deux wagons

  • Numéros de sièges dans un wagon du train Øresundståg entre Copenhague et Göteborg

    Numéros de sièges

  • Prise électrique au plafond dans wagon de seconde classe du train Øresundståg entre Copenhague et Gothenburg

    Prise électrique au plafond

  • Toilettes dans le train Øresundståg entre Copenhague et Göteborg

    Toilettes du Øresundståg

Train Göteborg ➔ Oslo

Train norvégien, plus tout neuf malgré son aspect extérieur plutôt sympa.

La fiche technique du train Göteborg ➔ Oslo

Opéré par : NSB

On peut acheter les billets de train en ligne sur : SJ.se NSB

Prix indicatif : 20€ à 50€ en seconde classe, 35€ à… 150€ en première classe

Prix minimal : 20€ environ, en réservant à l’avance (tarif non remboursable)

Train à réservation facultative.

Toilettes à l’occidentale.

Pas de prises électriques.

Ce train ne bénéficie d’aucune connexion Wi-Fi.

R 394
Horaires
Göteborg 13h00
Oslo 16h52
  • Paysage suédois depuis la fenêtre du train Göteborg – Kil

    Paysage depuis le train

Bon plan : comment obtenir des billets moins chers ?

Sur le tronçon Paris – Copenhague, il n’y a pas de miracle, il faut acheter ses billets à l’avance (en général trois mois avant).

Sur le tronçon Copenhague – Oslo, il y a plusieurs solutions : sur le train Copenhague – Göteborg, prendre le tarif duo/family dès lors que l’on est au moins deux adultes, ce qui occasionne une réduction ; en outre, d’éventuels enfants ne paient quasiment rien. Sur les deux trains Copenhague – Göteborg et Göteborg – Oslo, il est possible de prendre d’autres trains avec plus de changements (via Malmö et via Kil), ce qui fait un trajet plus long mais aussi des billets moins chers.

Variantes

Ferry Copenhague – Oslo

Une variante plus rapide consiste à prendre un ferry de Copenhague vers Oslo. Avantage : économie d’une nuit d’hôtel (mais billet de ferry plus onéreux que le train !), et arrivée plus tôt que via l’option entièrement en train. Inconvénients : pas sûr d’attraper le ferry si le train arrive en retard à Copenhague ! Et surtout, cela risque au final d’être plus cher. Et puis ça fait un trajet plus entièrement en train ;-)

Ferry Helsingør – Helsingborg

Une variante hasardeuse consiste à ne pas traverser le Øresundsbron (gigantesque pont-tunnel entre le Danemark et la Suède), mais à monter plus au nord de Copenhague, en train jusqu’à Helsingør (en français Elseneur). De là, on passe le détroit de l’Øresund en ferry. Puis, dans la ville suédoise de l’autre côté du détroit, Helsingborg (à ne pas confondre avec Helsingør, donc !), on reprend le train pour Göteborg puis Oslo. Nous n ’avons pas testé cette variante.

Pratique

Prix du voyage en train de Paris à Oslo

Le voyage vous coûte au minimum 35€ + 31€ + 49€, soit 115€ (aller simple) jusqu’à Copenhague, à condition d’acheter ses billets à l’avance (généralement pile trois mois à l’avance) pour bénéficier des tarifs pas chers. Ensuite, il faut rajouter environ 20€ minimum (Copenhague – Göteborg) et de nouveau 20€ (Göteborg – Oslo) minimum. Ceci fait un total de 145€.

Pour un voyage en première classe, ou en achetant ses billets au dernier moment, ce sera évidemment beaucoup plus cher ; à la suite d’un problème (les billets achetés sur le site de la Deutsche Bahn ne nous sont jamais parvenus), il nous en a coûté pour 300€ quelques jours à l’avance en première classe… seulement sur le tronçon de Cologne à Copenhague !

Il faut rajouter à cela l’hébergement à Copenhague ou Malmö (à moins d’utiliser Couchsurfing ou BeWelcome), ce qui rajoute environ 100€ pour une chambre double.

Une remarque, un témoignage, une correction ?

Vous avez une remarque, un témoignage, une suggestion, un bon plan secret, un horaire erroné, un nouvel itinéraire, une photo à nous envoyer…? Contactez-nous, nous répondrons avec grand plaisir et avec la rapidité du TGV (eh oui, nous on dira toujours TGV, et jamais inOui !), et actualiserons le site !

Crédit

La photo en haut de cet itinéraire ferroviaire est Oslo Opera House par Oliver Cole (Creative Commons Zero).

Et après Oslo…?

Soleil de minuit, aurores boréales

Le cercle polaire en train

La grande ville la plus septentrionale d’Europe, la gare la plus au nord de l’Europe, les plus beaux fjords du monde, le soleil de minuit ou les aurores boréales… tout ça en train.

Ferry, Féroé, Geysers

L’Islande en ferry

Une traversée de l’Europe en train jusqu’au nord du Danemark, puis une traversée en ferry avec une escale aux Îles Féroé. Et enfin, les splendides paysages de l’Islande…!

Interrail…?

Faut-il utiliser les pass InterRail ?

Avantages et (surtout) inconvénients

Depuis 2007, seuls deux types de pass existent : les pass Interrail pour un seul pays (One Country-Pass) ou le pass Interrail pour tous les pays d’Europe participants (Global Pass). Clairement, les pass par pays n’ont aucun intérêt sur un itinéraire où l’on traverse plusieurs pays d’Europe en train. Quant au global pass, il peut être à la rigueur intéressant si 1) vous avez moins de 28 ans et 2) vous achetez vos billets au dernier moment. En effet, le prix du pass Interrail est déjà assez élevé pour les moins de 28 ans (206€ minimum en 2017 pour seulement 5 jours, et jusqu’à 493€ pour un mois, auxquels il faut ajouter le premier train sortant de France, sans compter les frais de réservation pour chaque train, parfois plusieurs dizaines d’euros pour les trains de nuit) ; donc ce prix est difficilement compensé. Si vous avez 28 ans ou plus, il vous en coûtera de 267€ à 632€… Là, passez clairement votre chemin. Les seniors ont droit à des tarifs un chouïa moins exorbitants (240€ à 570€ en 2017).

Si les pass InterRail vous intéressent néanmoins, vous pouvez visiter Wikipédia : InterRail ou interrail.eu.