Comment aller de Paris en Ukraine en train
Aller au contenu

Paris – Lviv en train

Itinéraire ferroviaire vers l’Ukraine

Lviv, Ukraine (Photo: John-Mark Kuznietsov)

Il est relativement facile d’aller en Ukraine de l’Ouest (dont la capitale culturelle est Lviv, ou Lvov ou encore Львів en ukrainien) en train depuis la France. Le voyage se fait en une journée et deux nuits ; autrement dit, en quittant Paris en fin de journée à J+1, on arrive à Lviv à J+3 au petit matin.

L’itinéraire que nous recommandons est le suivant : Paris ➔ Cologne ➔ Berlin ➔ Varsovie ➔ Cracovie ➔ Lviv.

Le trajet que nous proposons n’est pas le plus court mais ne contient « que » 5 trains (dont deux trains de nuit), et laisse plein de temps pour les correspondances, et même une bonne demi-journée pour visiter Cracovie. Donc c’est l’Ukraine en train… tranquille !

Pour les plus pressés, il existe un trajet légèrement plus court (une nuit et une journée) : en quittant Paris en fin de journée à J+1, on arrive à Lviv à J+2 tard le soir. Mais ce trajet plus court nous semble bancal pour plein de raisons : d’abord, nous n’avons pas testé ce trajet… ensuite, il nous paraît bien plus malin d’arriver le matin tôt que le soir tard, et passer deux nuits dans les trains permet d’économiser une nuit d’hôtel à l’arrivée. Enfin, ce trajet plus court consiste aussi en une partie de flipper dans les gares européennes : s’il vous intéresse, sachez qu’il faut passer par Paris, Zürich, Budapest, Nyiregyhaza, Zahony et Chop, avant d’arriver à Lviv, si vous n’avez raté aucune des courtes correspondances…! Nous présentons donc ici un itinéraire alternatif vers l’Ukraine en train qui nous semble beaucoup plus raisonnable.

Voir cette carte ferroviaire en plein écran

Paris – Varsovie

Voir l’article dédié : Paris – Varsovie en train.

Un peu de tourisme…?

Bon plan : une demi-journée en Pologne

Le train Berlin ➔ Varsovie arrive à 12h10 ; on repart de Cracovie vers 20h40, à deux heures trente ou trois heures de train de là. Entre temps, cela laisse pas mal de temps pour visiter soit Varsovie soit Cracovie. Visiter les deux villes semble compliqué – à moins bien entendu de passer une nuit à Varsovie, et de rallonger le parcours de 24h. Sinon, nous aurions plutôt tendance à privilégier Cracovie plutôt que Varsovie… mais c’est à chacun de planifier son voyage en fonction de ses intérêts touristiques.

Train Varsovie ➔ Cracovie

Les trains de Varsovie à Cracovie sont très fréquents (un à deux trains par heure) ; leur confort (et leur prix) varie énormément… mais, à part les trains locaux escargots, les autres trains mettent à peu près le même temps de parcours !

D’abord, il y a les EIP (Express Intercity Premium), trains pendulaires ressemblant au Shinkansen (mais ne dépassant pas 200km/h), les plus chers et les plus confortables. Remarquons, acheter un billet EIP deux mois à l’avance ne coûte pas plus cher qu’un TLK beaucoup moins confortable donc, si l’horaire vous convient, privilégiez les EIP. Prises électriques, repas servi à la place en première, tout est fait pour passer un excellent voyage.

Ensuite, il y a les EIC (Express InterCity), trains ressemblant grosso modo aux anciens trains Corail français, en version rénovée, et avec pas mal de place pour les jambes. En salle, c’est plutôt confortable, avec des prises électriques pour deux personnes. Prenez la place couloir, car la place fenêtre a une grosse plinthe (côté fenêtre) qui vous enlève la moitié de la place pour vos jambes. En compartiment, c’est beaucoup moins confortable, 6 personnes écrasées les unes contre les autres, et une seule prise électrique pour six. Wi-Fi gratuit dans tout le train (mais très lent). Boisson gratuite (chaude ou fraîche) offerte à la place en restauration ambulante. Toilettes très propres. Billets à acheter à l’avance (ouverture des vente deux mois avant) car le prix monte rapidement à l’approche du départ.

Ensuite, il y a les trains TLK, trains ressemblant grosso modo aux anciens trains Corail français, propres mais pas vraiment rénovés. En première classe, six personnes par compartiment ; en seconde, huit personnes… on n’est plus loin du wagon à bestiaux ! Ni électricité ni Wi-Fi. Toilettes douteuses avec trou donnant sur la voie ferrée. Excellent wagon-restaurant en revanche : comme dans un resto, l’employée va cuisiner votre plat dans sa cuisine à la demande…! Plutôt bon marché (20 à 30zł pour un vrai plat) quoiqu’un peu lent (ben oui, c’est cuisiné à la demande).

Enfin, il y a les trains régionaux, escargots qui mettront 6h à aller de Varsovie à Cracovie (parfois même plus s’il y a une correspondance). Trains sans réservation, et billets évidemment beaucoup moins chers… à réserver aux voyageurs fauchés et pas pressés.

La fiche technique du train Varsovie ➔ Cracovie

Opéré par : Polskie Koleje Państwowe

On peut acheter les billets de train en ligne sur : intercity.pl

Prix indicatif : 40zł à 200zł (10 à 50€)

Prix minimal : 40zł (siège seconde classe, réserver à 1h du matin 2 mois à l’avance !)

Train à réservation obligatoire.

Restauration à la place : dans tous les trains sauf trains TLK.

Présence d’une voiture-restaurant avec des plats préparés à la demande.

Pas de voiture-bar.

Toilettes à l’occidentale.

Ponctualité : Généralement ponctuel.

Prises électriques (sauf trains TLK).

Ce train bénéficie d’une connexion Internet par Wi-Fi gratuite (sauf trains TLK).

Nous avons emprunté ce train récemment (en 2015) ; les informations concernant le confort sont donc probablement encore à jour (même s’il convient de revérifier les horaires).

EIC1307 EIP5305 EIP1308 EIC1321
Horaires
Varsovie 13h35 14h45 15h35 16h20
Cracovie 16h00 17h08 17h58 18h49

Photos d’un train TLK entre Cracovie et Varsovie

  • Train Janusz Korczak en gare de Kraków (Cracovie, Pologne) à destination de Warszawa Wschodnia (Varsovie)

    Train Janusz Korczak

  • Panneau « TLK 31102 Janusz Korczak Kraków Płaszów Warszawa Wschodnia » sur un wagon du train Cracovie ⇄ Varsovie (Pologne)

    TLK 31102 Janusz Korczak

  • Couloir 1<sup>e</sup> classe du train Cracovie ⇄ Varsovie (Pologne)

    Couloir 1e classe

  • Compartiment 1<sup>e</sup> classe dans le train TLK Cracovie ⇄ Varsovie (Pologne)

    Compartiment 1e classe

  • Sièges 61 et 63 en 1<sup>e</sup> classe du train Cracovie ⇄ Varsovie (Pologne)

    Sièges 1e classe

  • Déjeuner au wagon restaurant (préparé maison !) dans le train TLK Cracovie ⇄ Varsovie (Pologne)

    Déjeuner au wagon restaurant

  • Wagon restaurant du train Cracovie ⇄ Varsovie (Pologne)

    Wagon restaurant

  • Lavabo dans les toilettes du train Cracovie ⇄ Varsovie

    Lavabo

  • Toilettes donnant sur la voie dans le train Cracovie ⇄ Varsovie (Pologne)

    Toilettes

Train Cracovie ➔ Lviv (« Lwów Express »)

Seulement 250km en une nuit…? C’est possible avec ce train de nuit Cracovie – Lviv (qui est en fait un train Wrocław – Lviv). Ce temps est non seulement dû à sa grande lenteur (en Pologne en tout cas) mais surtout à plus de deux heures à la frontière, avec deux contrôles des passeports (la Pologne est dans l’espace Schengen, l’Ukraine non), deux contrôles des douanes et… un changement de tous les essieux du train, l’écartement des rails en Pologne et en Ukraine n’étant pas le même. Avec la nouvelle technologie, ce changement est considérablement plus simple et plus rapide, et il est fait pendant que les voyageurs sont au fond de leur lit dans leurs cabines. Divertissement assuré si vous ne dormez pas.

Uniquement des cabines à trois couchettes : prise électrique, lavabo, bouteille d’eau, pâtisserie pour le petit-déjeuner (un peu douteuse, certes) et même un kit nuit avec bouchons d’oreilles et masque pour les yeux. Prise électrique additionnelle dans le couloir du wagon (mais bizarrement pas dans les toilettes). Toilettes propres avec papier en quantité à peu près suffisante. Prévoir bien 2 à 3h d’interruption de sommeil avec les multiples contrôles et le changement des essieux, qui fait tout de même du bruit (le wagon est soulevé par une grue… avec ses passagers dedans !). Personnel à peine anglophone, mais des passagers vous traduiront si besoin les infos vers/depuis le polonais ou l’ukrainien.

Notez que de nombreux panneaux d’affichages (et sites Internet) indiquent deux trains différents avec un changement à Przemyśl : il n’en est rien, ou plutôt si le train change effectivement de numéro à Przemyśl (à la frontière), et même de locomotive et d’essieux, vous pouvez néanmoins rester dormir dans votre couchette pendant ce temps.

Attention : billets non achetables sur Internet. Il faut faire la queue aux guichets des gares polonaises. Pensez à écrire vos souhaits sur une feuille de papier, car le personnel ne sera probablement pas anglophone (et encore moins francophone…). Acheter les billets en Ukraine semble être encore plus difficile : prévoir d’acheter un aller-retour depuis la Pologne si c’est possible.

La fiche technique du train Cracovie ➔ Lviv

Opéré par : Polskie Koleje Państwowe

Prix indicatif : 180zł environ en couchette (40 à 50€ aller simple)

Prix minimal : prix fixe

Train à réservation obligatoire.

Pas de restauration à la place.

Pas de voiture-restaurant.

Pas de distributeur automatique de boissons ou friandises.

Toilettes à l’occidentale.

Pas de douches.

Ponctualité : Souvent très en retard au départ mais à l’heure à l’arrivée (facile quand on prévoit huit heures de trajet pour 250km…).

Prises électriques.

Ce train ne bénéficie d’aucune connexion Wi-Fi.

Nous avons emprunté ce train récemment (en 2015) ; les informations concernant le confort sont donc probablement encore à jour (même s’il convient de revérifier les horaires).

D36
Horaires
Cracovie 22h14
Lviv 7h15

Nous avons revérifié ces horaires pour la dernière fois le 08/03/2017, mais ils sont susceptibles de varier d’un jour à l’autre (et il convient toujours de revérifier les horaires avant de s’embarquer pour un voyage en train !).

  • 3 couchettes dans un compartiment du train de nuit Wrocław ⇄ Lviv

    Couchettes dans le Cracovie ➔ Lviv

  • Couloir du wagon couchettes Wrocław (Pologne) ⇄ Cracovie (Kraków, Pologne) ⇄ Lviv (Львів, Ukraine)

    Couloir du Wrocław ➔ Lviv

  • Compartiment du train couchette Wrocław (Pologne) ⇄ Cracovie (Kraków, Pologne) ⇄ Lviv (Львів, Ukraine)

    Compartiment 3 couchettes

  • Snacks (gâteaux et bouteilles d’eau) et prise électrique dans un compartiment du train de nuit Wrocław (Pologne) ⇄ Lviv (Львів, Ukraine)

    Snacks dans le train de nuit Wrocław ⇄ Lviv

  • Toilettes du train couchettes Wrocław (Pologne) ⇄ Cracovie (Kraków, Pologne) ⇄ Lviv (Львів, Ukraine)

    Toilettes du train Wrocław ➔ Lviv

  • Panneau « D 35/IC 38100 Lwów Express » sur le wagon 22 à destination de Wrocław Główny (Pologne) en gare de Lviv (Ukraine)

    Panneau Lwów Express

  • Billet 2<sup>e</sup> classe pour le train couchette Cracovie (Kraków, Pologne) ➔ Lviv (Львів, Ukraine), daté du 23 octobre 2015

    Billet de train Cracovie ➔ Lviv

  • Wagon polonais PKP Intercity du train couchette Lviv (Львів, Ukraine) ⇄ Wrocław (Pologne) en gare de Lviv

    Wagon PKP Intercity

Pratique

Prix du voyage en train de Paris à Lviv

Le voyage vous coûte au minimum 78€50 (Paris – Varsovie) + 10€ (Varsovie – Cracovie) + 40€ (Cracovie – Lviv) soit environ 130€ (aller simple), à condition d’acheter ses billets à l’avance (pile trois mois à l’avance jusqu’à Varsovie, deux mois à l’avance pour Varsovie – Cracovie) pour bénéficier des tarifs pas chers.

Pour un voyage en première classe jusqu’à Cracovie, ou en achetant ses billets au dernier moment, ce sera évidemment beaucoup plus cher.

Une remarque, un témoignage, une correction ?

Vous avez une remarque, un témoignage, une suggestion, un bon plan secret, un horaire erroné, un nouvel itinéraire, une photo à nous envoyer…? Contactez-nous, nous répondrons avec grand plaisir et avec la rapidité du TGV (eh oui, nous on dira toujours TGV, et jamais inOui !), et actualiserons le site !

Crédit

La photo en haut de cet itinéraire ferroviaire est Lviv, Ukraine par John-Mark Kuznietsov (Creative Commons Zero).

Et après Lviv…?

Cafés, Danube, Eurovélo 6

Belgrade en train

La capitale serbe et ses cafés, ses façades de tous styles, et le magnifique Danube.

Pudong, bund, gratte-ciels

Shanghai en train

Un long mais fascinant périple ferroviaire de l’Europe de l’ouest à la Chine, en suivant soit le Transsibérien, soit la route de la soie via l’Asie centrale. À faire une fois dans sa vie.

Shinkansen, métro, Yamanote

Tokyo en train

Un très long voyage en train via l’Eurasie, conclu par un ferry… et bien sûr un Shinkansen.

Interrail…?

Faut-il utiliser les pass InterRail ?

Avantages et (surtout) inconvénients

Depuis 2007, seuls deux types de pass existent : les pass Interrail pour un seul pays (One Country-Pass) ou le pass Interrail pour tous les pays d’Europe participants (Global Pass). Clairement, les pass par pays n’ont aucun intérêt sur un itinéraire où l’on traverse plusieurs pays d’Europe en train. Quant au global pass, il peut être à la rigueur intéressant si 1) vous avez moins de 28 ans et 2) vous achetez vos billets au dernier moment. En effet, le prix du pass Interrail est déjà assez élevé pour les moins de 28 ans (206€ minimum en 2017 pour seulement 5 jours, et jusqu’à 493€ pour un mois, auxquels il faut ajouter le premier train sortant de France, sans compter les frais de réservation pour chaque train, parfois plusieurs dizaines d’euros pour les trains de nuit) ; donc ce prix est difficilement compensé. Si vous avez 28 ans ou plus, il vous en coûtera de 267€ à 632€… Là, passez clairement votre chemin. Les seniors ont droit à des tarifs un chouïa moins exorbitants (240€ à 570€ en 2017).

Si les pass InterRail vous intéressent néanmoins, vous pouvez visiter Wikipédia : InterRail ou interrail.eu.